Index de l'article
Editorial du 1er numéro : Une revue pourquoi faire ?
Une revue pourquoi faire ?
Recherches et éthiques
Toutes les pages


Une revue pourquoi faire ?

 

Il y a plus vingt ans de cela, un journaliste, fin connaisseur de la question politique au Maroc, disait que c’est le politique qui a besoin d’un programme d’ajustement structurel.

Les différentes publications assurées par le CRESS et la création de cette revue s’inscrivent dans une démarche de compréhension de ce cataclysme politique et des voies devant opérer une profonde mutation du politique, de la culture politique et de l’articulation des différents pouvoirs au Maroc.
Les partis politiques de l’ex-opposition peuvent-ils encore prétendre jouer un rôle prépondérant dans l’encadrement des citoyens et la revivification d’un politique décrédibilisé et peu mobilisateur ?
La nouvelle gauche peut-elle jouer le rôle d’un acteur de sensibilisation pour la réhabilitation du politique, la redéfinition du rôle, de la fonction des acteurs et de la nécessaire mise en place d’une nouvelle articulation des pouvoirs dans l’ensemble du champ politique au Maroc ?
Quel rôle la mouvance islamiste devrait-elle jouer dans un paysage politique à reconstruire ? L’islamisme politique est-il soluble dans un système démocratique ?
Peut-on encore espérer faire évoluer le politique au Maroc et opérer sa profonde mutation sans que l’autonomie des institutions et des individus ne soit assurée ?
Par ailleurs, dans l’étape politique actuelle il n’est pas du tout inutile de chercher à comprendre les clivages politiques et idéologiques qui prévalent aujourd’hui et ceux de demain. La compréhension d’un tel aspect de la question politique marocaine pourrait contribuer à faire évoluer la réflexion sur la nature des réformes à préconiser par les acteurs politiques et les types d’alliances à créer dans l’échiquier politique au Maroc.